Plat Dida

350,00 €
Réf: c-182

Largeur  41,00 CM
Hauteur  18,00 CM
Ajouter au panier
DESCRIPTION

Plat Dida en bois. Pièce de plus de 100 ans. Servait à manger de la chair humaine.

 

Les Didas sont une population d'Afrique de l'Ouest vivant surtout en Côte d'Ivoire, dans la région ouest du pays.
Les Didas partagent le même dialecte que leurs voisins Bétés mais le sous groupe Ega est Akan ou apparenté. Il existe au sud de Divo et à l'ouest de Guitry le pays DIES autour de Hermankono Dies ce peuple parle Dida, se réclame de l'ethnie Dida mais a une spécification et une langue Diés.
Les Didas sont en réalité des Abbey selon l'histoire. Les Didas constituent un détachement des abés à partir du premier village Douda (actuel Grand-Morié) au XVIIIe siècle :

"D'autres Abbey, partis du village de Douda, se sont installés à Tiassalé, N'douci et encore au-delà pour former les Didas. Ce sous-groupe Didas a passé une alliance indéniable, inamovible et immortelle dont la nature s'appelle toukpè qui veut dire alliance de paix entre Abès restés à Douda originel et Abès détachés. Ce qui expliquerait le souvenir de cette séparation ethnique." Ce qui expliquerait encore que les noms et pratiques sont sémantiquement identiques entre Toupkès (les abés et ses détachés).
Les Dida ont une réputation d'anthropophages qui existe toujours de nos jours.

L’anthropophagie (du grec ἄνθρωπος, anthropos signifiant « être humain » et φαγία, phagia qui se rapporte à l'action de « consommer ») est une pratique qui consiste à consommer de la chair humaine. Il s'agit d'une forme de cannibalisme mais qui concerne exclusivement l'espèce humaine. On distingue l’endocannibalisme funéraire, qui consiste à manger les membres de son groupe humain, et l’exocannibalisme guerrier, qui consiste à manger des membres d'un autre groupe humain.

Poser une question sur ce produit