1481015899899.jpg
Colon Baoulé Colon Baoulé Colon Baoulé Colon Baoulé Colon Baoulé Colon Baoulé Colon Baoulé Colon Baoulé Colon Baoulé Colon Baoulé Colon Baoulé

Colon Baoulé

160,00 €
Réf: sf-1064

Hauteur  20,50 CM
Ajouter au panier
DESCRIPTION

Colon Baoulé de Côte d'Ivoire. Pièce de plus de 50 ans.

 

Les colonisateurs ont été souvent représentés à travers des fonctions institutionnelles comme médecin, policier, gendarme ou juge. Mais humour africain, les personnages gardent la peau noire et les mains dans les poches.

L’art « colon », Il est né au début du XXe siècle à la suite de commandes des colonisateurs ou d’autochtones qui souhaitaient avoir des figures « singeant » les colons. Les sculptures anthropomorphes sont vêtues « à l’occidentale » et couvertes de couleurs. On distingue l’art colon d’avant la deuxième guerre mondiale de l’après, jusqu’à nos jours. La tendance est maintenant à la réalisation de formes très étirées, désignées sous le terme de « filiformes » qui sont peints de couleurs très vives.

Plusieurs siècles après les premières représentations des marchands et soldats européens qui effectuèrent des transactions avec les peuples côtiers, la présence coloniale marqua profondément la statuaire africaine. Dans le respect des proportions canoniques en vigueur dans les sculpture ethniques, l'homme noir, armé, portant la chéchia rouge, le boléro et le pantalon bouffant fit son apparition. Les pouvoirs qui lui était conférés au sein des communautés administrées en firent un personnage dont on se devait d'attirer les bonnes grâces, y compris par le biais du culte. Bambara au Mali, Baoule en Côte-d'Ivoire, Ashanti au Ghana, Kamba au Kenya ou Makondé au Mozambique l'intégrèrent au " panthéon " des pouvoirs terrestres, sous la forme de sculptures en bois, souvent polychromes. Elles font partie de ce qui fut appelé ultérieurement " les Colons ". Ce terme désigne les statuettes qui, à travers l'Afrique, représentèrent la présence ou l'influence occidentale. La production de cette forme d'art allait par la suite se généraliser. Elle se videra de son caractère religieux, sous l'effet d'une demande commerciale occidentale en objets d'art et artisanat. Les attributs autoritaires du tirailleur s'effaceront de la représentation au profit d'avatars de la réussite sociale et autres signes extérieurs de modernité.

Les colons représentent une catégorie de personnes auxquelles les artistes ou leurs commanditaires se sont vu confrontés constamment dans leur vie quotidienne: administrateurs coloniaux, soldats, commerçants, missionnaires.

Au début, les colons étaient des statuettes teintes avec des teintures végétales, représentant les blancs tels que perçus par les artisans africains, à  travers le filtre des canons esthétiques traditionnels. Les sculpteurs quittent ensuite le primitivisme, pour aborder des représentations plus fidèles à  la réalité, non dénuées de beaucoup de naiveté, privilégiant le détail jusqu'à l'anecdote. Fusil, chapeaux, bottes, vètements à  la mode, coiffures plaquées, soutien-gorges, bouteilles de vin... tout est bon !

Collectionner les colons, c'est comme conserver le regard souvent naïf de l’Afrique sur l’homme occidental.

 

 

 

Poser une question sur ce produit
Anal